RÈGLEMENTS DU JEU

| Description du jeu | Tournoi | Mise en place | Main | Questions | Mises | Fin d’une main | Fin d’une partie | Juge |

Description du jeu

Bluff est un jeu questionnaire qui emprunte sa mécanique au poker. Les participants doivent démontrer leur grande culture générale en répondant correctement aux cartes-questions distribuées et faire preuve d’astuce en misant de manière stratégique les jetons disponibles.

haut de page

Tournoi

Le tournoi de Bluff se déroule en trois étapes.

1. Ronde éliminatoire
La première étape est une ronde éliminatoire. Elle consiste en 20 parties. Chacune des parties met aux prises 4 des 80 joueurs présélectionnés. De chacune des 20 parties éliminatoires, un seul joueur sort vainqueur. Chacun des 20 vainqueurs remporte 1 000$ et une participation à une des parties des demi-finales.

2. Demi-finales
La deuxième étape est une ronde de demi-finales. Elle consiste en 5 parties. Chacune des parties met aux prises 4 des 20 vainqueurs de la ronde éliminatoire. De chacune des 5 parties demi-finales, un seul joueur sort vainqueur. Chacun des 5 vainqueurs remporte 2 000$ et une participation à la partie finale.

3. Finale
La troisième et dernière étape est une grande finale. Elle consiste en une seule partie. Elle met aux prises les 5 vainqueurs des demi-finales. Un des 5 joueurs sera éliminé au début de l’enregistrement, avant que ne débute la partie finale, par le biais d’un processus d’élimination impartial qui aura lieu avant la partie afin que celle-ci se déroule avec 4 participants. Les modalités de ce processus d’élimination seront déterminées par le producteur, à son entière discrétion. De cette partie finale, un seul joueur sort vainqueur. Le vainqueur de cette partie finale remporte 50 000$ et le titre de champion du tournoi de Bluff.

haut de page

1. Mise en place

Avant de commencer la partie, un tirage au sort détermine lequel des 4 joueurs sera le joueur 1, le joueur 2, le joueur 3 et le joueur 4.
Les joueurs sont ensuite disposés à la table, face au croupier, dans l’ordre numérique croissant, de gauche à droite.

Le matériel de jeu:

a) Matériel du croupier :
Un paquet de cartes-questions qui contient :
5 catégories de questions
Les cartes de chaque catégorie ont une couleur distinctive
Culture = Jaune
Histoire-Géographie = Bleu
Politique = Orange
Science-Technologie = Mauve
Sport = Rouge
20 cartes-questions par catégorie

b) Matériel de chaque joueur devant lui:
Jetons d’une valeur totale de 1 000$, soit :
20 jetons blancs, valant chacun 25$
6 jetons rouges, valant chacun 50$
2 jetons bleus, valant chacun 100$
Une carte de rappel avec la légende des couleurs de jetons et la légende des couleurs de questions.
Une feuille-réponse qui sera remplacée à chaque main.
Une fenêtre témoin sur laquelle seront placées, face contre la fenêtre, les cartes-questions privées et la feuille-réponse et qui est munie d’une
fente pour rejeter les mêmes cartes-questions privées et feuille-réponse.

c) Le bouton du joueur numéro 4:
Ce bouton identifie le « donneur », une sorte de croupier virtuel.
Comme c’est le joueur 4 qui commence la partie en tant que « donneur », le premier à recevoir les cartes et à miser sera le joueur suivant, soit
le joueur 1.
Ce bouton sera passé de joueur en joueur, dans le sens horaire, à chaque début de main.
De cette manière, le joueur 1 sera le premier à recevoir et à miser dans la main 1, le joueur 2 dans la main 2 et ainsi de suite.

haut de page

2. Main

- Une partie de bluff se joue en un certain nombre de mains
- En gros, une main complète se déroule ainsi :

Mises minimales (voir plus bas, 4.a.)

2 questions privées (voir plus bas, 3.a.)
1ère ronde de mises (voir plus bas, 4.b.)

1ère, 2e et 3e questions communes (voir plus bas, 3.b.)
2e ronde de mises (voir plus bas, 4.b.)

4e question commune (voir plus bas, 3.b.)
3e ronde de mises (voir plus bas, 4.b.)

5e question commune (voir plus bas, 3.b.)
4e ronde de mises (voir plus bas, 4.b.)

haut de page

3. Questions

Lors de chaque main, les joueurs sont appelés à répondre à des questions.
Jamais au cours de la main, les joueurs ne seront informés de la bonne réponse à leurs questions.
Il y a deux types de questions :

a) D’abord, viennent les cartes-questions privées
- Il s’agit des 2 cartes-questions que le croupier distribue à chaque joueur, sans les lire.
- Les joueurs ont 30 secondes pour les lire et y répondre.
- Après y avoir répondu, les joueurs doivent déposer ces cartes-questions et leur feuille-réponse devant eux, face contre la table, de manière à
ce qu’une caméra sous la table puisse en capter l’information et que les autres joueurs ne soient jamais capables de lire les questions et les
réponses mais puissent voir la couleur de l’endos des cartes-questions.

b) Ensuite, viennent les questions communes
- Il s’agit de cartes-questions, un maximum de 5 par main (voir plus bas, 5.a.), que le croupier lit avant de les placer face ouverte au centre de
la table.
- Les joueurs ont 15 secondes pour répondre à chacune des questions.
- Après avoir répondu à chacune, les joueurs doivent déposer leur feuille-réponse devant eux, face contre la table, de manière à ce qu’une
caméra sous la table puisse en capter l’information et que les autres joueurs ne soient jamais capables de lire les réponses.

Réponses :
Seules les réponses lisibles sont acceptées.
Seules les réponses bien orthographiées ou phonétiquement correspondantes sont acceptées.
Seules les réponses sans ambiguïté sont acceptées.
- Le nom de famille reste suffisant sauf si la question exige d’inscrire le prénom.
Seules les réponses inscrites à l’intérieur du temps de réflexion prévu sont acceptées.
- Il est donc obligatoire de laisser la feuille réponse sur la table jusqu’au premier signal du croupier et de la reposer quand dès
après le second signal du croupier.
Seules les réponses trouvées individuellement sont acceptées.
- Il est donc interdit de plagier un autre joueur ou de communiquer de quelque manière que ce soit ses propres réponses.

haut de page

4. Mises

Dans chaque main, les joueurs sont appelés à miser
Il y a deux sortes de mises :

a) Mises minimales
- Il s’agit d’une mise que tous les joueurs paient obligatoirement au début de chaque main, avant de recevoir leurs cartes-questions privées.
- Le montant de cette mise minimale évolue tout au long de la partie
Au début de la partie, la mise minimale est de 50$
À chaque fois que le bouton du « donneur » a fait un tour de table, soit après 4, 3 ou 2 mains, selon le nombre de joueurs toujours à
table, la mise minimale double.

b) Rondes de mises
- Il s’agit des mises que les joueurs peuvent placer lors des 4 rondes de mises de chaque main, soit après les 2 questions privées, les 1ère, 2e
et 3e questions communes, la 4e question commune et la 5e question commune.
- Une ronde de mise offre à chaque joueur les 6 options suivantes :
i. Passer
ii. Miser
iii. Abandonner
iv. Suivre
v. Relancer
vi. Jouer tout

i. Passer, soit ne miser aucun jeton
- Cette option ne peut être choisie que si personne n’a encore fait de mise dans la ronde
- Au cas contraire, miser 0 jeton voudrait dire abandonner (voir plus bas, 4.b.iii.)
- Cette option n’élimine pas un joueur de la main
- Le joueur aura la chance de choisir une autre option à la fin de la ronde de mises
- Cette option est signalée par l’expression « je passe »

ii. Miser, soit miser un certain nombre de jetons
- Cette option ne peut être choisie que si personne n’a encore fait de mise dans la ronde
- Au cas contraire, miser le même nombre de jetons voudrait dire suivre (voir plus bas, 4.b.iv.) et miser plus de jetons voudrait dire
relancer (voir plus bas, 4.b.v.)
- Cette option est signalée par le déplacement des jetons misés vers le milieu de la table et l’expression « je mise X$ »

iii. Abandonner, soit ne miser aucun jeton
- Cette option ne peut être choisie que si au moins une personne a fait une mise dans la ronde
- Au cas contraire, ne miser aucun jeton voudrait dire passer (voir 4.b.i.)
- Cette option est signalée par le geste de jeter ses 2 cartes privées et sa feuille-réponse dans la fente de la table prévue à cet effet et par
l’expression « j’abandonne »

iv. Suivre, soit miser la même valeur de jetons que la dernière mise ou relance de la ronde
- Cette option ne peut être choisie que si au moins une personne a fait une mise dans la ronde
- Au cas contraire, miser un certain nombre de jetons voudrait dire miser (voir plus haut, 4.b.ii.)
- Cette option est signalée par le déplacement des jetons misés vers le milieu de la table et par l’expression « je suis »

v. Relancer, soit miser plus de jetons que la dernière mise pour rester ou relance de la ronde
- Cette option ne peut être choisie que si au moins une personne a fait une mise dans la ronde
- Au cas contraire, miser un certain nombre de jetons voudrait dire miser (voir plus haut, 4.b.ii.)
- Cette option est signalée par le déplacement des jetons vers le milieu de la table et par l’expression « je relance à X$ »

vi. Jouer tout, soit miser tous ses jetons
- Cette option peut être choisie peu importe les mises précédentes de la ronde
- C’est donc dire que même si le nombre de jetons du « joue tout » est inférieur à la dernière mise ou relance de la ronde, un joueur a
droit de jouer tout.
- Le cas échéant, chaque mise précédente excédant le nombre de jetons du « joue tout » sera partiellement remboursée au joueur
qui l’aura misée de manière à ce que ne reste en jeu qu’un nombre de jetons équivalent au « joue tout ».
- Cette option est obligatoire lorsqu’au début d’une main, un joueur n’a pas, en sa possession, un nombre suffisant de jetons pour faire la mise
minimale.
- Cette option est signalée par le déplacement de tous ses jetons vers le milieu de la table et par l’expression « je joue tout »
- Jouer tout est une façon particulière de miser qui affecte le déroulement de la main et le destin du joueur ainsi :
- Après un « joue tout », les joueurs qui ont encore le droit de miser dans la ronde n’ont comme option que de suivre (voir plus haut,
4.b.iv.) ou d’abandonner (voir plus haut, 4.b.iii.)
- Après une ronde où un joueur fait un « joue tout », il n’y a plus d’autres rondes de mises dans la main
- Puisqu’il n’y a plus de mises possibles, le croupier révèle aux joueurs le nombre de bonnes réponses de chacun et procède à distribuer
ou poser toutes les cartes-questions qu’il reste à distribuer ou poser, de la manière habituelle, en omettant toutefois les rondes de
mises prévues
- Enfin, si le joueur qui a joué tout ne remporte pas la main, il est éliminé de la partie

- Seules les mises sans ambiguïté sont acceptées
- La mise doit être faite par une parole sans équivoque et signalée par le déplacement des jetons misés vers le milieu de la table. Seules les
mises placées à son tour de miser sont acceptées
- Seules les mises égales ou supérieures aux mises minimales sont acceptées
- Il est donc obligatoire, pour miser ou relancer, de mettre en jeu autant ou plus de jetons que ceux mis en jeu par chaque joueur au début
de la main
- Cette obligation ne s’applique pas au « joue tout »

haut de page

5. Fin d’une main

- Une main peut se terminer de deux façons :

a. D’une part, comme à chaque ronde de mises, chaque joueur a l’option d’abandonner la main, il est possible qu’après n’importe quelle ronde
de mises, il ne reste plus qu’un seul joueur n’ayant pas abandonné
- Le cas échéant, la main se termine sans que les questions restantes ne soient posées et sans que le nombre de bonnes réponses de
chacun ne soit révélé
- Le joueur n’ayant pas abandonné remporte automatiquement tous les jetons misés jusque-là dans la main
- Une nouvelle main commence

b. D’autre part, il est possible qu’après la dernière ronde de mises, il reste encore plus d’un joueur n’ayant pas abandonné
- Le cas échéant, à la fin de la main, le croupier révèle le nombre de bonnes réponses que chacun des joueurs n’ayant pas abandonné
a obtenu sur le total de 7 questions
- Le joueur ayant le plus de bonnes réponses remporte tous les jetons misés dans la main
- En cas d’égalité, tous les jetons misés dans la main sont divisés en parties égales et les joueurs ex æquo en remportent chacun
une part.
- Lorsque le montant est indivisible en deux, le croupier garde en sa possession la plus petite valeur de jeton nécessaire pour en
arriver à un montant pair, divisible en deux.
- Une nouvelle main commence

haut de page

6. Fin d’une partie

- Une partie se termine quand 3 des 4 joueurs ont été éliminés (voir 4.b.vi.)
- Le joueur n’ayant pas été éliminé emporte la partie
- Dans la première ronde, le gagnant remporte 1 000$ et se qualifie pour les demi-finales
- Dans les demi-finales, le gagnant remporte 2 000$ et se qualifie pour la grande finale
- Dans la grande finale, le gagnant remporte 50 000$

haut de page

7. Juge

Un Juge en studio sera présent afin de valider les réponses aux questions en cas de doute. Les décisions du juge en studio quant à la validité des réponses et quant au déroulement du jeu sont finales et sans appel.

haut de page